Profession : agent de joueur

 Agent de joueur, un métier troublant.
l'agent de joueur a une mauvaise réputation
mais il est chargé de trouver un emploi aux sportifs dont il s'occcupe. il gére leur carriére et leur argent
 
L’agent est malhonnête
Certaines attitudes et faits ont associés aux agents de joueur, l’image d’individus vénaux et profitants de leurs protégés.Lorsqu’on accuse à tort, les agents de voler l’argent obtenu par leurs sportifs, il faut savoir que le cachet d’un représentant ne peut dépasser 10% des transactions.
Une vision faussée, qui tend à limiter les vocations. Le nombre assez déplorable d'agents révèle une méfiance vis-à-vis de cette profession. Mais sans agents, les sportifs ne seraient pas autant valorisés. Alors pour l’évolution du sport, respectons plus le travail effectué par les agents.
 Tout d’abord présentons le rôle d’un agent de joueur. 
 C’est à l’instar des agents d’acteurs ou de chanteurs, un représentant. Il représente les intérêts du sportif auprès des clubs, des sponsors et des médias. Le rôle de ce représentant est de trouver des contrats et donc, un emploi aux sportifs dont il s’occupe. La gérance de la carrière et des fonds récoltés est un autre Lorsque l’on demande les qualités principales pour effectuer cet emploi aux principaux intéressés. Ils nous répondent que « le sens du contact, une habileté et une ténacité aux négociations enfin une connaissance accrue du monde sportif » sont les éléments de base pour espérer devenir agent. Les relations avec le milieu permettent d’obtenir plus facilement un certain nombre de rendez vous et de contrats. La tendance d’anciens joueurs se reconvertissant dans cette voie professionnelle est assez notable. 
Son carnet d'adresses est son outil de travail le plus important, et il doit connaitre le monde du sport voila pourquoi bcp d'anciens sportifs se reconvertissent en agents.
Mais que faut-il faire pour exercer cette profession ?
A l’heure actuelle, on ne recense aucun diplôme ou titre d’agent de joueurs. En relation avec les qualités décrites quelques lignes plus haut, un candidat à cet emploi pourrait tirer profit d’une formation en commerce et/ou en communication. Ce dernier point étant l’une des attentes les plus importantes pour représenter quelqu’un. Cependant, la FIFA a légiféré avec précision pour définir le cadre du métier. Un règlement de 30 articles entoure bien les droits et devoirs d’un agent. Le préambule indique que :
*Chaque association nationale est tenue d’établir, […] son propre règlement relatif aux agents de joueurs. Ce règlement doit être approuvé par la Commission du Statut du joueur de la FIFA et satisfaire aux principes ci-dessous énoncés ;
*Lors de l’établissement de leur règlement, les associations nationales doivent respecter les Statuts et Règlements de la FIFA de même que la législation nationale et les traités internationaux.
Par contre les agents qui travaillent avec la fédération, la fifa impose un casier vierge, des témoignages de bonne moralité et surtout une cotisation de 130 000€ par an

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site